FÉMININ/SACRÉ

On entend souvent parler de Féminin Sacré. Qui est-il, quelle est sa portée dans notre vie, son implication possible dans notre quotidien? 
 
Nous avons voulu partir à la rencontre de ce Féminin Sacré, nous en inspirer pour repenser notre rapport artistique au monde en particulier pendant et après cette période de trouble mondial.
 
Royaume de la sensibilité, de l’intuition, de l’accueil et des inspirations, le féminin sacré devrait se cultiver comme un art de vivre, s’appréhender comme un voyage au cœur de sa matrice, de son Être. 
 
Pour certains, nous sommes avant tout une âme venue expérimenter la vie terrestre dans un corps physique. Cette âme, formée d’un principe à la fois féminin et masculin, est constituée initialement d’une parfaite «complétude». Nombreuses philosophies et spiritualités identifient le féminin sacré comme le pouvoir de se reconnecter à son essence féminine, la force créatrice, qui permet d’illuminer les autres, de guérir, de se guérir.
 
Nous pensons à cette programmation F/S comme une invitation à retrouver cette force intérieure, à repenser un nouvel équilibre, un autre rapport au monde, en connexion avec notre nature et nos ressources. 
L’œuvre pensée comme un acte de guérison, un acte libre de revisiter ce que nous avons de plus précieux en nous.
Cet événement artistique se décline en 4 expositions successives :
De octobre 2020 à juillet 2021
Diana Acosta
Benoît Félix
Anne-Sophie Georges
Noémie Goldberg / Nogold
Txiki Margalef
Johan Baudart
Laurence Demaret
Sophie Oldenhove
Jacqueline Stokart
Esther de Patoul
Virginie de Limbourg
Sarah Behets